Les bijoux permettent d’endosser une force, un statut particulier.
Ils sont complémentaires du miroir et renvoient le regard au lieu de le prolonger.

Le bijou, c’est aussi :
un talisman, une arme, un signe de puissance et de richesse, un patrimoine, et toujours UN SYMBOLE.

Il existe cependant au delà de ce socle commun plusieurs manières de porter des bijoux et qui, au-delà d’une motivation primaire, racontent quatre histoires.

S’approprier

Le bijou lorsqu’il est déclaration délimite l’espace de notre personnalité, il devient un langage qui exprime celle que l’on a décidé d’être pour toujours ou pour un instant.

C’est un talisman.

S’affirmer

Le bijou, libéré du caractère sacré du précieux est le bijou de l’innocence, celui qui permet, en toute liberté d’exprimer son humeur et sa légèreté.


C’est une signature.

S’accessoiriser

Le bijou invite à jouer de toutes les combinaisons gagnantes, pimpantes et ludiques qui permettent, grâce à un détail, de transformer une apparence.


C’est un révélateur.

Se distinguer

Le bijou, porté comme une parure permet d’affirmer sa différence et, grâce à son éclat, de s’enivrer de ses pouvoirs intemporels.


C’est une déclaration.